©Caroline Fernandez

Chiara Kirschner, Créatrice de l'Art de l'Itinérance©

Itinérance de vie !

La créativité est ma force principale selon le test du VIA Institute. Une force qui a sans doute émergé en moi en raison d’un parcours de vie peu linéaire, parfois douloureux. Mon parcours professionnel irrégulier cache en effet, comme dans beaucoup de cas, une histoire personnelle accidentée. Loin de m’apitoyer sur mon sort, j’en ai fait ma force. Je crois que les épreuves de la vie nous permettent justement de développer nos forces en transformant les imprévus et les obstacles en ressources.

Dans mon temps libre, j’arpente les sentiers du massif des Bauges et des Aravis, je fais du yoga au bord de la mer Adriatique, je prépare des bons petits diners avec mon mari et je regarde les matchs de rugby de mon fils.

Envie de vous inspirer de mon univers, mon vécu et mes pensées ? Rendez-vous sur le blog de l'Art de l'Itinérance©

J’ai grandi en Italie où je suis née d’une mère vénitienne et d’un père allemand. Je vis désormais près d’Annecy, en France.

Après ma maîtrise en Sociologie à l’Université de Trente, en Italie, j’ai étudié l’anthropologie des religions à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) de Paris. J’y ai commencé une thèse de Doctorat sur les pèlerinages. Trop déconnectée du monde réel, j’ai décidé d’arrêter la recherche au bout d’un an.

En 1999, j’entame une nouvelle vie professionnelle et pars pour 12 années en entreprise. Je réalise des études de marché, notamment prospectives et de développement marketing.

 

En parallèle, je suis une formation à la facilitation en créativité à l’Université Paris-Descartes. C’est un détour qui me permet de créer, en 2011, mon premier cabinet de conseil à Annecy. Pendant 7 ans, j’accompagne alors les créateurs d’entreprise par le marketing stratégique, la créativité et les études de marché, mais surtout par l’encouragement et le réalisme !

En 2012, je reprends la recherche et réalise ma thèse sur l’itinérance récréative (la version « profane » du pèlerinage) à l’Université de Grenoble, thèse soutenue en 2017. C’est l’occasion de découvrir que cette pratique est l'occasion de changer de vie au retour, et notamment de vie professionnelle. Et qu'il s'agit d'un processus créatif grandeur nature fondé sur la capacité à intégrer l'imprévu. Les imprévus nous obligent à l’errance, et l’errance à peaufiner l’itinéraire, jusqu’à ce qu’ils nous amènent à notre place dans le monde. En effet, si nous nous entêtions à maintenir notre programme – itinéraire à chaque imprévu - nous n’en sortirions pas. Et est-ce comme cela que nous sommes censés conduire notre vie, en perpétuel combat avec notre environnement ... ?

Après ma soutenance, j’ai travaillé 2 ans comme chercheuse associée à l’Université de Grenoble. J'avais un rêve: devenir chercheuse. Ce rêve a été brisé quand j'ai compris que je n'avais pas assez d'expérience par rapport à mon âge, et que je n'avais aucune chance de passer le concours. Il s'en est ensuivie un période d'incertitude assez intense... pendant laquelle je me suis appliqué des bribes d'une méthode d'accompagnement au changement que j'avais commencé à développer sur la base de ma thèse. Et que j'avais utilisé dans ma pratique de conseil en création d'entreprise. Ça a été l'occasion de peaufiner cette méthode, et très rapidement j'ai pu comprendre que mon besoin le plus profond était celui de transmettre la créativité des voyageur.e.s itinérant.e.s au plus grand nombre ! Et non pas de faire de la recherche, une activité qui était lié à un héritage familial dont il fallait me libérer, bien que bien correspondante à mon profil cognitif.

 

En 2020, je conçois la méthode de créativité L’Art de l’Itinérance© dans sa version aboutie, à destination de tout individu en transition professionnelle, qu’il soit salarié.e ou indépendant.e. Je la propose dans le cadre de bilans de compétences enrichis en créativité, que j'ai conçu en partenariat avec des Consultantes RH, et d'accompagnements individuels (Mentoring). 

En 2021, je me certifie praticienne en relation d'aide auprès de l'ESCA (École de Sophrologie Caycédienne d'Annecy). Cette formation m'apporte des outils complémentaires pour l'accompagnement des personnes qui font face à des changements professionnels voulus ou subis, et qui peuvent se trouver temporairement en situation de vulnérabilité. Elle m'apprend à pratiquer l'écoute active, à être une source de soutien et d'encouragement, et à détecter des besoins éventuels en accompagnement psychologique (et à orienter donc vers des professionnels adaptés). C’est également l’occasion de me réinterroger sur ma motivation à vouloir aider les autres, et de me libérer de tout mécanisme projectif sur les personnes que j'accompagne. 

En 2022, j'obtiens la certification "Iron Mentor" de l'Université de Trente en Italie, après deux ans passées à accompagner des jeunes diplômé.e.s de cette université italienne dont je suis moi-même issue, et à être formée par les spécialistes du Mentoring, comme MentorLab. Et l'expérience continue ! La posture de Mentor incarne parfaitement mes accompagnements, car elle est fondées sur 4 piliers : l'écoute active, des techniques "challeangentes" dont les techniques de créativité et divers outils stratégiques, la transmission de conseils souvenez sous forme de partage d'expérience, et la mise en relation avec des personnes de mon réseau